31/10/2005

Formation géologique & Age préhistorique

Petit historique sur la région

volcan 1

 

Formation géologique

Il y a de ça 10 millions d’années, à l époque miocène supérieur débutèrent les éruptions volcaniques dans la région de Cappadoce. Les monts Erciyes, Hasandag et Göllüdag se mirent en éruption et cela durant 8 millions d’années(il y a 2 millions d années) et durèrent jusqu a l époque pliocène. Ces couches successives de laves projetées par les volcans au-dessous des lacs constituèrent les différentes couches de tuf et d’autres roches géologiques telles que l’argile, la grés, la marne, l agglomérat, le basalte, des cendres de volcans, de la tuf ignimbrite et du tuffite. Puis suite aux éruptions des petits volcans, et de l’inondation et mouvement des fleuves qui descendent des versants de la vallée, la région s’est sans cesse modifie jusqu’à prendre son aspect actuel. Il ne restait plus qu’au souffle du vent d altéré la structure des tufs pour laisser paraître à nos yeux ces cheminées de fée qui ont fait la réputation de toute la région de Cappadoce.

Petite chronologie


 

12500 av JC: Premiers villages dits « du Natoufien » habités par des chasseurs cueilleurs, entre l’Euphrate et la mer Morte.

10000 av JC: Premières représentations supposées de divinités dans les vallées du Jourdain et de l Euphrate.

9000 av JC: Premières traces d’agriculture dans la vallée du Jourdain et dans celle de l’Euphrate, début du néolithique.

8200 av JC: Premières traces de domestication d’animaux(des chèvres) au bord de l’Euphrate.

6500 av JC: Premiers vestiges représentant la déesse mère et le dieu taureau retrouvé a Catal Höyük en Turquie considérer aussi comme la plus vieille ville du monde.

3400 av JC: Début de l’écriture en Mésopotamie et en Egypte.

Age préhistorique

Lourd d’une histoire de plus de 9000 ans l’Anatolie centrale se présente comme « le berceau de la civilisation ». On retrouve des traces humaines dont le début remonte au néolithique et au chalcolithique. C’est à Catal-Höyük que se trouve la plus vieille ville du monde. Une ville néolithique qui date de plus de 6500 av JC.

C’est aussi là que l’on découvre les premiers vestiges représentant la déesse mère et le dieu taureau, probablement les deux premières divinités de l’histoire de l’humanité. Deux figures divines qui se sont imposés après l’apparition de l’agriculture « néolithique », on les retrouvera plus tard dans la mythologie grecque sous les traits de Demeter et du Minotaure.

Description de la déesse mère

Statuette de céramique figurant une femme imposante, assise, en train d’enfanter, les mains posées sur deux têtes de panthères qui lui servent de trône. Elle donne la vie et maîtrise les animaux symbolisant la nature. Le trône et les panthères symbolisant un être divinatoire, mais toutes les statuettes de la déesse mère ne la représentait pas forcement sur un trône de panthère. La déesse mère aux rondeurs épanouies évoque la fertilité.Tandis que le dieu Taureau symbolise la force virile.

Description du dieu taureau

Cranes d’aurochs surmontes du support osseux « des cornes » sur modelés avec de l’argile, ornaient les murs de ce qui semblait être des sanctuaires domestiques. Des travaux de fouilles et de recherche archéologique sont toujours en cours aujourd’hui.

Suite au fouille archéologique faite à Kösk-Höyük, près de la ville de Nigde des outils en os et en pierre surtout de l’obsidienne ont été découverte. Toujours à Nigde, dans les recherches archéologiques réalisées à Asikli-Höyük plus de 16000 outils réalisés en obsidienne ont été découverte, mais également des objets de parures et d’ornement, des figurines d’argile, mais aussi des ciseaux d’os, et des marteaux de pierre bien taillé. A la découverte d un squelette d’une femme d’une vingtaine d’années, les chercheurs à Asikli-Höyük affirment qu’ici à eux lieu la première opération du cerveau « trépanation » .

20:29 Écrit par uchisarpension | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Exposition au musée de l'histoire et des civilisations De nombreuses pièces d'une richesse inéstimable, et une mise en valeur d'une très grande qualité de toutes ces périodes de l'histoire Anatolienne
sont exposés au musée de l'histoire et des civilisations à Ankara.
Sans cesse renouvellée par de nouvelles découvertes par des équipes d'archéologues Turques et d'autres venuent du monde entier.
Surtout ne manquez pas une telle exposition unique en son genre.

Écrit par : uchisarpension | 31/10/2005

l'homme 1542

Écrit par : jese | 20/01/2007

Les commentaires sont fermés.